Botox à PAris

Le Docteur Massimo Gianfermi est un chirurgien spécialiste référent dans le domaine des injections de botox sur PARIS. 

 

Botox

Historique

La toxine botulique (Botox) est la star des produits de médecine esthétique. C’est le premier geste à réaliser si l’on désire un traitement du vieillissement le plus naturel possible. 

Ses propriétés incroyables en font un produit largement utilisé à travers le monde car présentant peu de risques, et  avec des résultats naturels et harmonieux, lorsqu’il est réalisé par un chirurgien esthétique spécialiste.

De nombreuses indications ont vu le jour depuis la découverte de ce produit, y compris en médecine esthétique (vieillissement, ouverture du regard, traitement du coin de la bouche, traitement de la sueur….).

 

Le botox c'est quoi

On pense souvent à tort que le Botox « fige » le visage et empêche les expressions faciales naturelles. 

La toxine botulique, ou toxine botulinique, est une substance qui, en agissant sur la jonction neurone-muscle, permet d’obtenir un effet myorelaxant et donc de diminuer de manière temporaire la contraction des muscles. Aux doses utilisées en médecine esthétique, elle bloque la contraction du muscle au repos mais pas en action, pour un effet plus naturel.

Cette neurotoxine est produite par une bactérie anaérobie, le Clostridium botulinum  et est donc une toxine naturelle.

Les avantages du Botox

Quelle indication pour le Botox ?

Traitement des rides du front

La contraction des muscles du tiers supérieur du visage, induite par les mimiques répétitives, est à l’origine des rides d’expression. Les meilleures indications des injections de Botox sont les rides horizontales qui traversent le front et les rides du lion situées entre les deux yeux (rides verticales inter-sourcilières).

Pour éviter cet effet indésirable, le Dr Gianfermi a développé la technique du micro- ou derma-botox qui consiste à injecter dans les couches superficielles de la peau – et non dans le muscle – pour respecter la mobilité naturelle du visage.

L’objectif du Docteur Gianfermi est de calmer l’hyperactivité du muscle frontal pour gommer les rides mais sans figer l’expression du visage.

Après une séance d’injection de botox, les rides s’estompent progressivement, le résultat est optimal au 8e jour. La peau apparaît retendue, lissée, rajeunie !

botox - comblement - différence - interventions - chirurgie - toxine botulique

Attention, L’effet du produit commence à s’atténuer au bout du 5e mois : une autre injection est alors être réalisée pour maintenir l’efficacité du traitement antirides.

A noter : les « rides du sommeil » sont provoquées par un mauvais positionnement cutané durant la nuit. Au fil des années, des plis verticaux s’impriment sur la peau et se transforment en rides profondes.

Dans ce cas, des injections d’acide hyaluronique comblant les cassures cutanées sont plus indiquées que le Botox.

Traitement de la ride de la patte d’oie

Les rides de la patte d’oie sont provoquées par l’action du muscle orbiculaire qui, en se contractant, forme des stries au coin de l’œil. Les mimiques, les rires et sourires répétés tout au long de la journée créent ces rides qui se creusent au fil des années avec la perte d’élasticité naturelle de la peau.

Les injections de toxine botulique sont très efficaces pour les estomper à condition d’être subtilement réalisées.

L’enjeu est de ne pas figer le sourire et d’éviter une dysharmonie avec des paupières inférieures non traitées qui apparaîtront alors encore plus plissées.

Après la séance d’injection dans les rides de la patte d’oie, la cassure cutanée disparaît progressivement, le résultat étant optimal au 7e jour. Le regard paraît plus jeune !  

L’effet du produit commence à s’atténuer au bout du 6e mois : une autre injection peut alors être réalisée pour maintenir l’efficacité du traitement antirides.

L’injection de botox doit se faire avec prudence dans cette zone, idéalement par un spécialiste de la plastie oculaire, car elle peut provoquer ou aggraver une poche malaire existante. Donc attention !

Rides de la glabelle (ou rides du lion)

Les rides du lion, ou rides de la glabelle, sont dues à la contraction des muscles procerus ou des muscles corrugators. Elles peuvent être traitées par des injections de toxine botulique et/ou d’acide hyaluronique.

Selon les cas, le docteur Gianfermi choisira l’une ou l’autre des méthodes ou bien combine les deux.

Rides péribuccales

Avec l’âge, des rides apparaissent sur le pourtour de la bouche en donnant un aspect « plissé » lié à la déshydratation et à l’affinement des lèvres.
Leur apparition est favorisée par les contractions du muscle orbiculaire des lèvres, notamment chez les fumeurs en raison des mouvements répétés de bouche (rides du fumeur).

L’injection de toxine botulique calme l’hyperactivité du muscle orbiculaire de la bouche et détend la zone péribuccale. Le praticien doit veiller à ne pas injecter la lèvre directement afin de ne pas la paralyser.

Après une séance d’injection dans les rides péribuccales, les cassures cutanées disparaissent, le pourtour de la bouche est magnifié et rajeuni !

L’effet du produit commence à s’atténuer après le 6e mois : une autre injection pourra alors être réalisée pour maintenir l’efficacité du traitement antirides.

A noter : le Botox permet également de corriger un sourire gingival qui laisse trop apparaître les gencives lorsque l’on sourit. Le produit injecté au niveau du frein de la lèvre empêche que la lèvre supérieure ne se relève plus que nécessaire.

Le sourire est ainsi corrigé et embelli de manière discrète et naturelle.

Rides du menton

En se contractant, le muscle mentonnier peut générer des irrégularités, des petits trous au niveau du menton, un aspect « peau d’orange » qui se corrige par des injections de toxine botulique.

Avis Patient

Sarah Detremmerie

Excellent chirurgien. Très à l'écoute ainsi que son assistante Betty. Un très bon suivi avant et après l'opération (important car ça permet de répondre à toutes nos questions). N'hésitez plus, faites confiance au docteur Gianfermi !!

Demander un rdv

Soumettez votre demande de rendez-vous et l’un de nos coordinateurs de soins aux patients vous contactera bientôt.

Zones à traiter

Les étapes d'interventions d'injection

de Botox

Avant une Injection de Botox
- Un premier rdv sera réalisé par le docteur Gianfermi afin de cibler exactement vos demandes et de déceler les éventuelles contre-indications (grossesse, hypersensibilité connue, herpès, maladie neuro-musculaire, injections trop récentes…)

- Des photos avant / après de l’injection de toxine botulique seront prises. Il n’y a pas de de préparation spécifique à réaliser avant une injection, ni besoin d’être à jeun.

- Le maquillage sera enlevé avant chaque injection. Pas d’aspirine ou anti-inflammatoires dans la semaine qui précède.

- Les injections sont peu douloureuses donc ne nécessitent que très rarement une anesthésie locale, qui dans ce cas sera réalisée par une crème appliquée 30 min avant ou après une injection d’anesthésiant localisé
L'injection de toxine Botulique
Les injections sont réalisées dans le cabinet du Docteur Gianfermi. La méthode d’injection est propre au Dr Gianfermi, qu’il a adapté pour obtenir les meilleurs résultats.

Le nombre de seringues sera évidemment en fonction du nombre de zones à traiter. La zone est anesthésiée si besoin.
On injecte à l’aide d’aiguille très fine pour que cela soit indolore.

La durée d’une séance d’injection de toxine botulique peut varier de 10 min à une heure en fonction du nombre de zones à traiter et des gestes associés comme l’injection d’acide hyaluronique.
La patiente peut se remaquiller immédiatement après la séance.
Après une injection de toxine Botulique
Les suites sont très simples et indolores.
Juste après l’injection, un œdème, une rougeur, ou plus rarement une légère ecchymose peuvent apparaîtrent et qui disparaissent rapidement.

le maquillage peut être remis immédiatement. Il faut éviter de faire du sport et de s’allonger dans les 2 heures suivant l’injection.

Dans les 24 premières heures, il faut éviter le port du casque ou de chapeaux serrés.

Eviter tout risque de bleus ou de saignement dans les 15 jours qui suivent (aspirine, anti-inflammatoires, sport de contact…).

Autres Indications

Peau grasse, pores dilatés

Des injections superficielles de Botox peuvent être indiquées chez les personnes qui ont une peau très grasse, séborrhéique, sur laquelle les pores dilatés sont visibles. Le Botox diminue la production de sébum et prévient l’acné.

La toxine botulique est diluée dans du sérum physiologique, puis elle est injectée dans la couche superficielle de la peau selon la méthode classique

29 avenue de Suffren
75007, Paris
France

01 77 37 57 37