Bodylift Inférieur
à Paris

Le Docteur Massimo Gianfermi est un chirurgien spécialiste référent dans le domaine de la chirurgie de la silhouette et plus particulièrement du bodylift inférieur

Une perte de poids importante et rapide engendre des modifications corporelles et un excès cutané majeurs.

Le bodylift inférieur corrige lors d’une même intervention l’abdomen, les hanches et les fesses. Il permet de retrouver un ventre plat, lisse, avec une taille affinée, et des fesses galbées.

Le bodylift est une intervention chirurgicale lourde, mais qui permet d’obtenir un résultat difficile à obtenir par d’autres techniques chirurgicales. Il s’adresse principalement aux patients ayant perdu beaucoup de poids, que ce soit grâce à un régime ou après à une chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité).

En quoi consiste le Bodylift Inférieur ?

Le bodylift inférieur associe une abdominoplastie, un lifting des fesses, une lipoaspiration étendue et dans certain cas une augmentation autologue des fesses, un lipofilling des fesses ( BBL) et le traitement d’un diastasis des muscles de l’abdomen.

La cicatrice est circulaire (fait le tour du corps). Elle est placée de telle manière à être cachée par les sous vêtements. La paroi abdominale est décollée du pubis au sternum, afin d’obtenir une tension optimale. L’ombilic est désinséré, et repositionné une fois la peau retendue. On y associe une lipoaspiration des flancs (« poignées d’amour ») pour affiner la taille, et selon les cas, une cure de diastasis (correction de l’écartement des muscles de la paroi abdominale donnant un aspect de ventre rond).

L’excès cutané latéral et postérieur est retiré, et cas de volume fessier insuffisant, des lambeaux graisseux sont transposés ( LP Flap ) dans les fesses pour retrouver un galbe satisfaisant. On peut également augmenter le volume des fesses par un lipofilling fessier.

Bodylift Inférieur prise en charge

Sous certaines conditions évaluées lors de la consultation, cette chirurgie peut être partiellement prise en charge par l’Assurance Maladie.

Les critères non exhaustifs mais indispensables pour une prise en charge sont:

  • Un amaigrissement important ou chirurgie bariatrique
  • Une ptose du tablier abdominal recouvrant le pubis
  • Une ptose fessière
  • Un excédant cutané circulaire
  • Un poids stabilisé depuis plus de 3 mois
  • Un IMC ( index de masse corporelle) < 32

Recommandation pré-opératoire

L’arrêt du tabac est obligatoire avant toute intervention chirurgicale (au moins 1 mois avant). Aucun traitement anti-coagulant ou anti-inflammatoire ne devra être pris dans les jours précédant l’intervention.

Durée d’hospitalisation: 3-4 nuits
Durée de l’intervention: 4 à 6 heures
Anesthésie: anesthésie générale 
Récupération post-opératoire: 7 à 14 jours
Retour à la vie sociale: 3 semaines 
Retour à l’activité physique intense: 8 semaines

Détails de l'intervention

La première consultation

Vous pourrez exposer votre demande au Dr Gianfermi, qui après un examen clinique détaillé, vous expliquera les options envisageables en tenant compte de vos souhaits et de votre morphologie afin de vous proposer un projet « sur mesure », conforme à vos attentes.

A la fin de cette première consultation, la fiche d’information concernant votre intervention ainsi qu’un devis détaillé vous seront remis.

Un délai de réflexion de 15 jours est obligatoire avant toute intervention de chirurgie esthétique.

 

La deuxième consultation

Vous permettra de poser toutes les questions nécessaires, et de prendre date pour l’intervention. Vous signerez alors un consentement éclairé.

Il ne vous restera plus qu’à prendre un rendez-vous avec l’anesthésiste dont les coordonnées vous seront indiquées.

 

Suites de l'intervention

Les suites opératoires sont généralement simples.

Sont habituels les premiers jours après l’intervention : un œdème, des ecchymoses, des douleurs (d’autant plus en cas de cure de diastasis associée) qui seront soulagées par les médicaments antalgiques prescrits. Vous ressentirez plus d’inconfort que de douleurs pendant les 15 premiers jours, où la position assisse à 90° est à proscrire.

En prévention du risque thrombo-embolique, un traitement anticoagulant vous sera prescrit pour une durée de 15 jours.

Un panty de contention sera porté en permanence pendant 1 mois, puis 1 mois la journée uniquement.

Une interruption de l’activité professionnelle de 4 semaines est à prévoir, selon le type d’activité.

Une interruption des activités sportives de 6 à 8 semaines est à prévoir, selon le type d’activité.

Concernant les cicatrices, il est conseillé de les masser avec une crème adaptée pour en améliorer la souplesse. Une éviction solaire est nécessaire pendant le premier mois, puis une protection par écran total est fortement recommandée pendant 1 an.

Une grossesse ultérieure est possible, mais fortement déconseillée (altération du résultat esthétique).

 

Photos Avant/après

Bodylift (Avant) Bodylift (Après)

Questions fréquentes

Oui, en cas de variations pondérales importantes ou de nouvelle grossesse.

Oui, mais la nouvelle grossesse peut distendre la peau de nouveau.

 

Oui, mais pendant la période post opératoire immédiate de 3 mois, le ventre et les fesses sont sensibles et il peut y avoir une gêne lors des efforts intenses.

 

Articles liés

Planifier une consultation

33 avenue de Suffren
75007, Paris
France

( 01 77 37 57 37 )